Café Eco-Responsable

Café Eco-Responsable

Il y a 7 produits.

Savourez un café d’exception tout en respectant les producteurs et la planète

Ce qu'il faut savoir sur le café

Quel est l'effet du café sur la santé ?

Le café à de nombreuses vertues bénéfiques sur la santé :

  • Protection du foie contre la cirrhose
  • Propriétés antioxydantes
  • Réduction des risques d'apparition de la maladie de Parkinson
  • Effet stimulant
  • Amélioration de la concentration
  • Effet positif sur la vigilance
  • Effet positif sur la capacité de mémorisation

Sources : RTBFconsoGlobe

La consommation de café a également une corrélation positive avec l'espérance de vie.

Comment le café est-il fait ?

  • 1. Plantation : La fabrication du café commence par la plantation, il faut en général attendre 3 à 4 ans avant que le caféier devienne productif. Cet arbuste peut cependant vivre pendant plusieurs dizaines d'années.
  • 2. Récolte : Lorsque les fruits du caféier arrivent à maturité, la récolte peut commencer. On distingue 2 méthodes : la cueillette à la main ou l'égrappage qui peut être automatisé et qui consiste à racler les branches de tous leurs fruits.
  • 3. Séchage ou lavage : Les fèves de café sont recouvertes de chair. C'est cette chair qui est retirée lors du séchage ou lavage. Cette étape prend en général quelques jours.
  • 4. Torréfaction : La torréfaction consiste à chauffer les grains pour qu'ils développent leurs arômes. Suivant le niveau de torréfaction le grain devient de plus en plus foncé : de blond, à brun à noir.
  • 5. Moulure : En dernier lieu, les grains torréfiés sont moulus. Une fois moulu, il faut éviter que le café reste en contact avec l'oxygène. On privilégie donc un emballage sous-vide.

Tout ce qu'il faut savoir sur le café

Comment choisir un bon café ?

  • La forme des grains : Suivant la provenance de votre café, la forme de la fève va varier. Renseignez-vous sur la provenance de votre café, vous pourrez alors vérifier que la forme du grain correspond bien à ce que vous avez commandé.
  • La couleur des grains : Si la couleur des grains est homogène, c'est preuve que le procédé de torréfaction a été effectué correctement.
  • La pellicule : Si la pellicule est toujours présente dans le sillon blanc que l'on retrouve au milieu du grain, c'est que ce dernier a été bien traité.
  • Absence de défauts : Si les fèves ne sont pas cassées c'est que le traitement a été soigné. Il peut cependant arriver que pour un café nature le traitement soit plus brut et que vous vous retrouviez donc avec des fèves brisées. Si le séchage a été excessif vous risquez également de vous retrouver avec des fèves écrasées.
  • Fraîcheur du café : Un café qui n'est pas frais sera brillant et huileux, c'est souvent la conséquence d'une mauvaise conservation. Le café a été trop exposé à l'air et à la lumière.
  • Teneur en caféine : Suivant le type de café choisi, la concentration en caféine ne sera pas la même :
      • Café infusé (235 ml) : 70 à 140 mg de caféine
      • Espresso (30-50 ml) : 63 mg de caféine
      • Café décaféiné (235 ml) : 0-7 mg de caféine

un bon expresso c'est quoi ?

Comment reconnaître si mon Expresso est de qualité une fois servi ?

  • Consistance : Un bon Expresso a une mousse de quelques milimètres. Un Espresso de mauvaise qualité n'en aura pas.
  • Couleur : La crème de l'Expresso a une couleur noisette qui tend légèrement vers le rouge.
  • Odeur : Le café se déguste aussi avec le nez : imprégnez vous de ses arômes avant de le déguster.
  • Goût : Une fois en bouche vous distinguerez trois saveurs : le sucré, l'amer et l'acide.

Quelle cafetière choisir ?

Comment choisir une machine à café ?

La machine à café est un élément essentiel à la dégustation d'un bon café. Il existe de nombreux types de machines.

Cafetière italienne

Egalement appelée cafetière moka. Elle utilise la vapeur d'eau sous pression pour préparer le café. Le corps de la cafetière est en général en aluminium mais il existe également des modèles en inox, plus chers et plus robustes.

La cafetière italienne a démocratisé l'expresso et a permis à de nombreux ménages de profiter d'un café de qualité directement à la maison.

Cafetière à piston

La cafetière à piston donne un café avec beaucoup de corps et beaucoup d'arômes. Elle est surtout utilisée pour les cafés "pure origine". Elle fut inventée en 1929 par Attilio Calimani.

Le café est préparé par la méthode de l'infusion puis le café moulé est séparé de l'infusion grâce à un piston. Il n'y a donc pas de filtre papier. Il faut bien contrôler le temps d'infusion et la température de l'eau pour réussir son café.

Cafetière à dosette

La cafetière à dosette a facilité la préparation du café et a rendu le processus presque entièrement automatisé. Une telle machine permet de préparer un café en une à 3 minutes. Il suffit de placer de l'eau dans le réservoir, placer une dosette dans l'emplacement prévu à cet effet puis attendre que la machine préchauffe. Une fois que la machine est prête il ne reste plus qu'à servir le café.

Les dosettes peuvent être composées d'une enveloppe en aluminium ou d'une enveloppe en film alimentaire.

Cafetière à capsules

Le fonctionnement de base de la cafetière à capsules est similaire à celui de la cafetière à dosette. La différence est que la machine à capsules injecte de l'air et de l'eau chaude dans la capsule fermée. La capsule est perforée quand elle est insérée. Lors du processus les bulles d'air se chargent en arôme de café.

Le café qui sort d'une cafetières à capsules est toujours bien dosé, l'arôme est équilibré et on obtient également une jolie mousse.

Cafetière automatique

Il existe des machines automatiques avec broyeurs. On place donc les grains et la machine fait le reste. Moudre les grains aux dernier moment garanti d'avoir un café frais (pour autant que les grains soient bien conservés). L'impact énergétique est cependant plus élevé avec ce type de machine car broyer les grains consomme énormément d'électricité.

D'autres machines automatiques sont équipées de café instantané. C'est le genre de machines que l'on retrouve souvent dans les espaces cafétérias. Le résultat est beaucoup moins qualitatif mais il a l'avantage de proposer une large gamme de cafés disponibles en quelques secondes.

Quels sont les critères de comparaison pour une machine à café ?

La pression

Une machine de type Senseo n'a qu'1,3 bar de pression ce qui ressemble plus à un café filtre, là ou la machine à capsules Café Royal Compact Pro a 19 bars. Une haute pression permet d'extraire tout l'arôme du café. Les amateurs de café sentiront tout de suite la différence.

Quelle est la pression minimale pour un expresso ?

En général il faut au moins 9 bars de pression pour un expresso, cependant pour les machines à capsules il faut plus de pression pour percer efficacement la capsule.

Choix du café

Vérifiez que la gamme de café proposée est assez large si vous optez pour une machine à dosettes ou capsules. Pour les machines à grains la question ne se pose pas puisque vous pourrez utiliser les grains que vous voulez.

Qualité des matériaux utilisés

La machine est-elle en plastique ou en métal (aluminium, inox,...) ? Le poids de la machine donnera également une bonne idée de la qualité des matériaux. Une machine robuste est en général plus lourde.

Design et conception d'une machine à café

Au plus le design est simple au moins vous aurez de chance de rencontrer une panne. La machine Café Royal Compact Pro a été conçue pour pouvoir servir une grande quantité de tasses de cafés : plus de 15000 !

Facilité d'utilisation de la cafetière

Opter pour une machine à capsules c'est la garantie d'avoir un café parfaitement dosé et prêt en seulement quelques secondes. Une machine à grains demandera beaucoup plus de manipulation et de nettoyage par exemple.

Coût, prix d'achat et d'utilisation

Le prix de la machine à café ne doit pas être le seul critère d'achat. Il faut également prendre en compte votre consommation de café journalière pour savoir combien vont vous coûter les consommables (pensez également aux autres petits à côtés de votre tasse de café : le lait pour votre Cappuccino, le sucre,...). D'autres frais sont également à prendre en compte pour le prix d'utilisation de la machine : électricité, entretien,... Une machine à grains va consommer énormément d'électricité pour moudre les grains, ce qui n'est pas le cas d'une machine à dosettes ou capsules. Certaines machines automatiques demandent également un entretien régulier qui doit être réalisé par un professionnel.